LE LIVRE

Page en construction. Le livre est à paraître, sortie prévue fin 2019.

Titre:

REVERDIR LE SAHARA

L’auteur :

Jean-Edouard Buchter, est diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich. Il fut actif dans l’ingénierie mécanique, puis dans l’enseignement de la physique. Son point de vue est celui d’un généraliste, en dialogue avec les acteurs du terrain et les spécialistes.

Editeur : 

Date :           Nombre de pages :

Prix:

COMMANDE : pour renseignements sur la parution du livre,  info@reverdir-le-sahara.ch

 

Au sommaire :

L’inversion du techno-scientisme

Le parcage

Le carbone

L’inversion de la désertification

Pourquoi reverdir ?

Pourquoi le Sahara ?

Autres déserts

La nouvelle Amérique

L’inversion des migrations

L’inversion du chômage

L’inversion de l’agriculture

L’inversion du bétonnage

Exorciser Prométhée, la nouvelle modernité

 

La reconquête végétale

Le basculement du néolithique

Désertifications antique et actuelle

Opérations en cours

Le basculement inversé

L’humus, nerf de la guerre

Le sol et l’eau

Adduction d’eau

Avance du front d’humus

Lois exponentielles

Formation à l’agroécologie

Choix des espèces végétales

Agropastoralisme

Modernisme

 

Pionniers

Yacouba Sawadogo et le zaï

Wangari Maathaï et les arbres

Pierre Rabhi, « Terre et Humanisme »

Geoff Lawton, verdir le désert

Ibrahim Abouleish et le concept « Sekem »

Lindo Grandi, « Deserto Verde Burkinabé »

Willy Randin, « Nouvelle Planète »

New Tree et la protection des pousses d’arbres

Claudine Fischer, « Pont Universel »

Reliance

 

Chantiers précurseurs

La Grande Muraille Verte (GMV) sahélienne

Le Barrage Vert algérien

La Grande Muraille Verte chinoise

Dirigisme

La barrière « Shelterbelt »

 

L’eau !

Vrais déserts et faux déserts

Adduction initiale de l’eau

Zones territoriales

Politique territoriale

Eau d’arrosage et eau potable

Irrigation ou électricité

Données

 

Collecte et adduction d’eau

Eaux de ruissellement

Injection d’eau dans les nappes souterraines

Eaux des fleuves tropicaux, eaux des crues

Le Sénégal

Le Niger

Le Nil

Adduction à partir des cours d’eau équatoriaux

Le Chari

Eau des embouchures

Calcul sommaire de faisabilité

Eaux fossiles

Dessalage de l’eau de mer

Remorquage d’icebergs

Condensation de rosée

Inondation par eau salée

 

De l’utopie à la réalité : chantiers et projets actuels

Egypte : la Nouvelle Vallée

Soudan : le Canal Jonglei

Canal al Salaam

Transfert de l’Oubangui au Chari. Les projets « Transaqua »

Libye : la Grande Rivière Artificielle

Dynamique de la Grande Muraille Verte

 

Financement

 

Le concept SAHARIA

 

Partenariats

Rôle de l’ONU

Rôle du Nord de l’Afrique

Rôle de l’Europe

Rôle de la Francophonie

 

Les deux faces de l’utopie

L’impensable et l’impossible

L’Afrique peut sauver l‘Europe

Un projet purement technique et sociétal ?

Vision

Déclenchement

Médiatisation

 

Annexe

Estimations concernant la faisabilité de la captation d’eau douce aux embouchures des fleuves

 

Cartes et graphiques